Friday, 9 November 2012

Jour 2 partie 2

"Start paddling man, follow me"

Babal et le groupe se dirigent vers les vagues. À ventre sur la planche, à patauger comme des forcenés (sauf pour les habitués). Après quelques minutes je suis hors de souffle, les épaules mortes. J'ai même pas franchit le 10eme du chemin. Et mon pénis est écrasé incomfortablement.

Après environ 15 minutes de paddling je rejoints Babal, qui me dit quand me préparer, et me pousse dans les vagues parfaitement.
"Paddle! Paddle!"

Petit truc pour débutants: essayez pas d'affronter les vagues pour retourner au spot, c'est impossible. Faut faire le tour, l'océan est plus fort que vous.

Après environs 45 minutes et 5 essais, je réussis à me lever et surfer la vague grande d'environs 5 pieds pour quelques mètres. Extrèmement fier, mais plus épuisé, je retourne au bateau relaxer.

Un filipino s'amuse à SE METTTE SUR LA TÊTE pendant qu'il surf la vague.

Environ 1 heure plus tard et tout le groupe est de retour au bercail pour le diner. Je me mange un Mahi-Mahi, poisson local délicieux.

Moi, Damien et son ami (Sam et non Jim ou John) se prennent des scooters 150cc et allons nous promener (désolé maman) sur les routes de sable.

Les rêgles sont simples: si vous dépassez quelqu'un, klaxonnez. Si vous croisez un enfant ou un chien, même chose. Je vous JURE que les cabots savent ce que ça veut dire! Si on vous klaxonne, rangez-vous à droite.

15 minutes à environ 40 km heures, à passer des vieilles autos japonaises pas plus grosses que des Smart, des bars, des auberges, des "magasins" (hutte avec une fenêtre ouverte où on y vend bières, eau, chips, gasoline) et on arrive à Cloud 9 Pier.

No comments:

Post a Comment