Wednesday, 25 February 2015

Danang

Danang, la ville où j'ai passé le plus de temps au Vietnam. C'est au centre du pays, sur le bord de la mer. La ville est divisée en deux. Sur le bord de la mer, ce sont de gros hotels entourés de restaurants pas de murs, il y a juste un toît et plein de petites chaises et tables en plastique. Partout sur le bord du trottoir, de gros bacs plein d'eau pour garder la bouffe de mer fraiche. Des crevettes, des escargots, du poisson.

Ensuite il ya de petits hotels si mince qu'il y a seulement une seule chambre par étage, sur 7 étages. Des fois il n'y a rien autour et on se demande comment ça tient. Ajoutez de petits restos de Pho installés sous une toile orange et quelques palmiers, et vous avez Danang sur le côté de la mer.

Il parait que 5 ans passé, il n'y avait absolument rien, seulement de petites maisons et c'était encore très "old-school". SI vous regardez bien la nuit, vous remarquerez que presque tout les hotels sont complètement vides.

En s'éloignant de la mer on croise une rivière qui sépare la ville en deux. Il y a 5-6 ponts pour traverser, tous uniques. Mon préféré, le Dragon Bridge, est un pont dont la structure est construite comme un dragon jaune qui zig-zag de haut en bas tout le long du pont. C'est super beau! La nuit, il change de couleur, de jaune à vert à bleu, et des lumières blanches descendent du sommet de son dos, comme le reflet d'écailles. Samedi à 9pm, plein de gens se rassemblent pour voir le dragon cracher du feu. C'est plein de familles et de vendeurs de ballons flottants, des copies de Spider-Man, de Gangnam style, de Angry Birds. Le plus drôle, c'est qu'après avoir craché du feu, le dragon crache de l'eau... BEAUCOUP d'eau. C'est hilarant voir tout les gens se sauver comme si Godzilla attaquait, pour pas être mouillés.

De l'autre côté de la rivière, la ville me fait penser un peu à l'Avenue Mont-Royal. Il y a beaucoup d'arbres, plein de petits cafés remplis de petits viets qui jasent et jouent aux cartes. Y'a pas trop de grands buildings, sauf sur le bord de la rivière où il y a quelques hotels de plus et des restos à saveur de voyageur et où on paye 50$ pour un repas au lieu de 2$.

J'aime pas trop mme promener pendant l'heure de pointe (imaginez 5 scooters par auto normalement, c'est tassé, c'est tout croche, ça klaxonne) mais c'est là qu'on voit ma scène préférée: les grands-papas qui ramènent les petits de l'école. Imaginez, sur une petite moto, un Vietnamien agé, la cigarette aux lèvres. Il porte son habit du dimanche. Il s'est surement battu contre les Américains. Assis devant lui sur le banc, les petites mains sur le guidon, le visage insouciant, un enfant de 5 ans te regarde, les yeux tout grands. Woa! Un blanc!

Le soir, les cafés sont remplis d'étudiants au lieu d'hommes retraités. En passant devant les bars on peut les entendre crier MOT HAI BA YO! (1-2-3-GO!), leur version de "Santé", alors qu'ils se donnent en compétition, qui peut boire le plus de bières. C'est pas rare voir 2 gars transporter leur ami complètement torché.

Je vais m'ennuyer de cette ville, où il fait bon vivre et personne ne t'achale pour acheter leur cossins fait en papier.

1 comment:

  1. Danag, ma ville préférée de ce voyage, la mer, les gnes, le bord de la rivière, tes amis ...

    ReplyDelete