Saturday, 10 November 2012

Jour 3 partie 3 / Jour 4

Cloud 9 est un "pier", mais aussi le nom de la vague, dans le top 10 meilleure vague de surf au monde.

Haute de plusieurs mètres, elle s'écrase dans quelques pieds d'eau seulement. Si vous ne faites pas attention, le plancher de coraux coupants vous laissera un beau souvenir.

Retour à Kermit pour une sieste.

Petit souper au "Boudha Surf", petite bière, et tout le mondr vont se coucher à 9h30.

Debout à 6am encore le lendemain.

Petite marche avec Damien sur le bord de l'eau avant le déjeuner.

Surf vers 10h, je suis trop fatiguéde la veille pour paddler... J'arrive à surfer une vague, jusqu'au bout, et retoune au bateau.

En après-midi je me suis offert une petite randonnée en moto. Ici la gasoline est vendue dans des bouteilles de coca-cola.

Je passe à travers la ville (4 blocs environs, 2 écoles, 1 église, 1 poste de police, et le "boulevard"), et découvre un peu la jungle. Les locaux dévisagent mes tattoos, les enfants me font des beaux hello. Un homme est 20 pieds dans un palmier et décroche des noix de cocos pour sa famille.

Le soir on va au boulevard, une largue rue de sable sur le bord de la mer, jonchée de petits magasins, restaurants, et karaokés. Quand je dis petit... C'est gros comme un cabanon!

On achète un poisson d'un marchand qui nous le prépare. Avec le riz et les bières, ça nous revient à 450 pesos à 4... Incroyable.

Le reste des gens de Kermit arrivent, on s'installe sur des tables de picnic dehors et on chante du karaoké en buvant.

Une ladyboy à l'autre table me fixe. Je suis incomfortable.

Après le karaoké on pars pour le Jungle Fever party. Très sympa comme party, dehors sous un toit tout en bois. Ils nous servent du rum et jus, c'est si bon...

Tout les blancs de la place y sont, et les petites filipinettes ont l'embarras du choix... Moi, la ladyboy essaye de venir me parler à quelques reprises.

Je décide de m'éloigner, je jase avec des locaux un peu, et retourne au Kermit.

Petite jasette en buvant une bière très tard, et dodo

No comments:

Post a Comment